Le sport, le soin du visage et même les différents produits cosmétiques ne suffisent pas toujours pour garder une face radieuse et en pleine forme. À un certain âge, les rides et les fossettes commencent par apparaitre et détériorer la beauté de la jeunesse. Chez certaines personnes, c’est le nez, les lèvres, les oreilles, les paupières qui prennent un aspect qu’elles n’apprécient plus. Pour donc remédier à ces diverses imperfections, de nombreux individus se réfèrent à la chirurgie esthétique du visage. Dans cet article, nous vous présentons 5 exemples parmi les plus pratiquées aujourd’hui.

La rhinoplastie : caractéristiques, déroulement et potentiels dangers

Femelle séreuse recevant du collagène au nez Banque d'images - 78448660

La rhinoplastie représente une opération chirurgicale qui vise à modifier le nez en touchant à la forme, à la taille ou à une imperfection spécifique. Elle se réalise pour des raisons de gêne fonctionnelle ou pour des motifs exclusivement esthétiques à tout âge. Avant de vous y engager, retenez cependant que cette intervention ne garantit pas toujours le résultat attendu et sa pratique demeure très délicate. La rhinoplastie diffère de la septoplastie qui consiste à corriger la déviation de la cloison nasale.

La rhinoplastie devient nécessaire dans le cas d’un traitement d’obstruction nasale et des symptômes afférents comme les difficultés de respirations. Ici, l’opération ne revêt plus qu’un aspect esthétique, même si elle permettra aussi de modifier la morphologie du nez (suppression d’une bosse, redressement de l’arrête nasale, réduction de la taille du nez, etc.). Pour subir cette intervention, vous devez vous orienter vers un chirurgien spécialisé qui dispose de toutes les attributions requises. L’opération se déroule dans tous les cas sous anesthésie locale ou générale, et peut durer entre 1 à 2 heures selon les complications. Dans d’autres cas, elle exige même une hospitalisation de quelques jours. En fonction du but de la rhinoplastie, l’intervention peut prendre de différentes tournures, dont voici les principales :

  • Pour rendre le nez plus petit : le chirurgien doit d’abord retirer une partie du cartilage et de l’os. Pour cela, il doit réaliser une incision à l’intérieur des narines ;
  • Pour augmenter la taille du nez : ici, le spécialiste doit prendre du cartilage des oreilles, des os des hanches, du coude ou du crâne pour rendre le nez plus long ou plus volumineux. Dans ce cas, l’incision s’effectue à l’extérieur autour de la base du nez ou sur le côté afin de changer la forme ;
  • Dans d’autres situations, le chirurgien place à l’intérieur du nez un artel en métal ou en plastique pour maintenir la nouvelle forme de l’os après l’opération. Il pourra utiliser aussi des artels en plastiques souples pour fixer la cloison nasale.

Une fois l’intervention achevée, une période de convalescence s’impose. Celle-ci varie en fonction du type d’anesthésie employé et peut durer entre quelques jours et plusieurs semaines. Parfois même, il faudra attendre jusqu’à de nombreux mois pour remarquer tous les effets de l’opération. Voici quelques risques liés à la rhinoplastie :

  • Des difficultés respiratoires persistantes ;
  • Des saignements de nez (épistaxis) ;
  • Des douleurs ou un engourdissement régulier ;
  • Une possible altération de l’odorat ;
  • L’apparition de cicatrices ou la déformation du nez ;
  • Une perforation dans le septum, etc.

L’augmentation des lèvres : présentation et techniques

Cette chirurgie esthétique permet d’augmenter le volume des lèvres à travers une opération. Adoptée de plus en plus en plus aussi bien par les femmes que les hommes, elle concerne principalement ceux qui disposent de lèvres fines ou d’une asymétrie au niveau de ces lèvres. Si vous avez des doutes sur ce traitement, vous pouvez poser vos questions de manière gratuite à un professionnel sur le site web Multiesthetique.

Ainsi, l’intervention chirurgicale servira à :

  • Redessiner le contour des lèvres : le chirurgien accentue la sensualité des lèvres et travaille l’arc de cupidon ;
  • Rendre la bouche plus pulpeuse : l’opération permet d’épaissir les lèvres et de leur donner plus de volume ;
  • Corriger l’asymétrie des lèvres : si vous possédez une lèvre supérieure plus fine que celle inférieure, l’intervention servira à équilibrer les deux.

Avant l’opération proprement dite, vous devez vous rendre chez un spécialiste qui dispose de toutes les attributions requises pour des séances de consultation. Au cours de celles-ci, il analysera votre bouche et prendra note de vos désirs ainsi que des raisons de l’augmentation de vos lèvres. Ensuite, il vous exposera les différentes techniques de l’intervention et le devis complet. Selon votre choix, voici les méthodes d’augmentation possibles :

  • L’injection d’acide hyaluronique : c’est une technique classique et simple qui peut se renouveler. Pour l’intervention, le médecin désinfectera d’abord la zone avant de vous injecter l’acide hyaluronique dans la lèvre rouge et dans l’ourlet pour recréer la forme ;
  • Le lipofilling : contrairement au précédent, c’est une méthode naturelle pour augmenter le volume des lèvres et elle demeure définitive. Ici, le chirurgien prélève votre propre graisse avant de la réinjecter dans le muscle labial ;
  • La pose d’implants permalip : cette troisième solution consiste à insérer de mini implants de silicone pour augmenter le volume des lèvres. L’intervention dure entre 30 et 45 minutes et vous pourrez choisir les tailles des implants à utiliser ;
  • Le lifting de la lèvre supérieure : cette technique vise à augmenter le volume de la lèvre supérieure et intervient lorsque la lèvre blanche du patient parait trop importante. C’est une opération qui permet exclusivement de relever la lèvre supérieure pour corriger une asymétrie.

La blépharoplastie : les différentes formes et les caractéristiques

La blépharoplastie représente une opération qui consiste à modifier la forme et les contours des paupières supérieures ou inférieures. En fonction de la zone, l’intervention peut prendre de différents aspects.

Une blépharoplastie au niveau des paupières supérieures concerne les personnes dont les paupières paraissent trop lourdes et attristent le regard avec un repli de peau au coin externe. Elle permettra donc d’alléger ce poids sur les cils et faciliter l’ouverture des yeux. Mais avant de vous référer à cette solution, vous devez prendre le soin de connaitre l’origine du mal :

  • Une chute des sourcils : elle entraine la lourdeur des paupières et se corrige par un simple lifting frontal ;
  • Un réel excès de la paupière supérieure : c’est dans ce cas que la blépharoplastie devient nécessaire.

Pour cette intervention, le chirurgien effectue une incision dans le creux de la paupière pour éliminer l’excès cutané, l’hypertrophie du muscle orbiculaire et la graisse à la base du gonflement. L’opération dure entre 45 minutes et 1 heure et se déroule sous anesthésie locale ou avec une relaxation par voie intraveineuse. Quelques heures après, vous pourrez déjà rentrer chez vous, même si un arrêt de travail de 1 à 2 semaines s’imposera à vous. Pendant 2 à 3 jours après l’opération, vous pourrez ressentir des gênes en fermant les yeux, ou en présence de lumière. Le médecin vous retirera les sutures 5 jours après et vous pourrez désormais vous maquiller. En subissant une blépharoplastie, voici les différents effets secondaires possibles :

  • Un hématome important au niveau des yeux ;
  • Une impression de conjonctivite et d’œil sec ;
  • Une dilatation des vaisseaux, ce qui entraine de petites lignes rouges sous la peau ;
  • Des micros kystes et une granulation de la cicatrice.

Une blépharoplastie au niveau des paupières inférieures concerne les patients qui se plaignent des yeux cernés, dus à l’excès de peau, au relâchement musculaire ou à une hernie graisseuse. L’intervention se déroule de façon classique avec une incision sous les cils : ceci permet de traiter les relâchements cutanés et musculaires. Elle peut s’effectuer aussi par une technique d’ablation des hernies graisseuses par voie conjonctivale. Dans tous les cas, l’intervention dure entre 1 et 2 heures sous anesthésie locale ou générale, et l’hospitalisation entre 1 et 2 jours. Pour prévenir les risques de gonflement et les ecchymoses, le médecin vous mettra un pansement léger occlusif durant quelques jours. De même, il vous retirera les sutures 5 jours après l’opération. S’il a utilisé le laser, vous remarquerez une importante rougeur sous les cils pendant environ 15 jours. Voici quelques effets secondaires de la blépharoplastie des paupières supérieures :

  • Une impression d’œil rond pendant plusieurs semaines ;
  • Une gêne oculaire due à une irritation cornéenne ;
  • Une rétraction temporaire de la paupière ;
  • Une modification d’acuité visuelle.

L’otoplastie : caractéristiques, déroulement et effets secondaires

La santé, les gens et le concept de la beauté - belle jeune femme pointant du doigt son oreille sur fond blanc Banque d'images - 62831837

Chaque année, plus de 15 000 otoplasties ont lieu en France. C’est une opération chirurgicale qui consiste à réparer les oreilles décollées de la tête, à les repositionner et à les remodeler si nécessaire : c’est le cas chez près de 5 % des Français. Les principales anomalies qui requièrent cette intervention se présentent comme suit :

  • Le défaut de plicature du cartilage : ceci se caractérise par une absence de relief qui donne à l’oreille un aspect trop lisse et déplissé ;
  • L’hypertrophie du cartilage central : cette anomalie accentue la projection des oreilles vers l’avant ;
  • L’excessivité de l’angle rétroauriculaire : on observe un décollement entre le pavillon et le crâne.

L’otoplastie peut s’effectuer sur tout adulte qui souhaite corriger une imperfection de ses oreilles. Cependant, chez les enfants, attendre au moins l’âge de 7 ans pour une croissance quasi complète de l’oreille reste l’option la plus judicieuse. Retenez aussi qu’avant toute opération, vous devez consulter une à deux fois votre chirurgien spécialiste. Ces séances d’échanges lui permettront de cerner vos réels objectifs et les changements que vous désirez apporter. C’est également l’occasion pour vous de poser toutes sortes de questions sur l’intervention afin de connaitre le déroulement et le coût nécessaire. Lors de la dernière consultation, le médecin doit décider avec le patient de l’anesthésie à utiliser et les attitudes à adopter avant le jour J. Voici les principales règles à observer :

  • Vous devez arrêter de fumer au moins un mois avant et après l’opération ;
  • Vous ne devez pas avaler d’aspirine au cours des 10 jours avant l’intervention ;
  • La veille de l’otoplastie, prenez le soin de bien laver votre tête et vos cheveux ;
  • Ne mangez et ne buvez rien 6 heures avant l’opération si vous devez subir une anesthésie générale ou locale assistée.

Concept de chirurgie de santé, médical et plastique - chirurgien plasticien ou un médecin avec le patient Banque d'images - 60214740

Une fois toutes les précautions prises et toutes les conditions respectées, le chirurgien peut passer à l’opération proprement dite. Voici les différentes étapes :

  • Une incision au niveau du pli naturel de l’oreille ;
  • Le décollement de la peau pour mettre à nu le cartilage et le remodeler ;
  • La récréation ou l’amélioration des reliefs naturels et une diminution de la taille de l’oreille si nécessaire ;
  • L’ajustement de l’angle rétroauriculaire avec des points profonds ;
  • La justification de l’oreille pour une parfaite symétrie et une bonne adéquation avec le visage ;
  • La pose de bandes élastiques autour de la tête pour protéger et maintenir les oreilles.

Cette opération dure entre 45 minutes et 1 heure en fonction des objectifs avec seulement quelques heures d’hospitalisation. Voici les effets que vous pourrez observer après l’intervention chirurgicale :

  • De légères douleurs au niveau des oreilles ;
  • Une perte de la sensibilité avec une lésion des rameaux sensitifs auriculaires ;
  • L’apparition d’œdème et d’ecchymoses durant quelques jours ;
  • Des cicatrices postopératoires au niveau des oreilles ;
  • Un arrêt d’activité physique pendant 3 à 7 jours.

Le lifting cervico-facial : que devez-vous savoir ?

Toujours dans le souci d’améliorer les imperfections de votre visage, la chirurgie esthétique vous laisse le choix de donner plus de vitalité à votre peau. Le lifting cervico-facial ou lifting du visage représente une opération qui permet de corriger l’affaissement de la peau du visage, des pommettes et des creux de la joue. Il sert aussi à restaurer les structures de la face et du cou (comme la graisse, les muscles, etc.). Vous pourrez recourir à cette solution dès que vous remarquez une perte d’ovale de votre visage, l’apparition de bajoues, l’atténuation des sillons d’expressions ou autres dégradations.

Avant de subir le lifting cervico-facial, vous devez consulter le médecin spécialiste à de nombreuses reprises afin de définir ensemble les objectifs et les modifications nécessaires. Le chirurgien procédera lors de ces séances à un examen médical complet pour établir un bon diagnostic et élaborer le meilleur plan opératoire. Il devra aussi vous donner les recommandations ci-après :

  • Vous devez arrêter de fumer durant un mois avant et après l’opération ;
  • Vous ne devez plus consommer de l’aspirine 10 jours avant l’opération ;
  • Vous devrez vous laver soigneusement les cheveux et le visage la veille de l’intervention ;
  • Vous ne devez pas manger ni boire 6 heures avant le début de l’opération.

Lors de la dernière consultation, le médecin traitant vous donnera le devis détaillé du lifting cervico-facial et vous proposera les différents types d’anesthésie (locale ou générale) à utiliser. Une fois toutes les conditions remplies, l’opération peut commencer suivant les étapes ci-après :

  • Le chirurgien réalise une incision autour de l’oreille et dans la chevelure afin d’effectuer un décollement sous la peau ;
  • Il s’attaque ensuite à la tempe, à la patte des cheveux, devant puis derrière les oreilles et aux cheveux de la nuque ;
  • Le médecin retend naturellement la peau et élimine les excédents ;
  • Il pose un pansement autour de la tête pour maintenir les modifications.

Le lifting cervico-facial dure en moyenne entre 1 et 3 heures en fonction de l’importance des corrections. Il dépend aussi de l’affaissement de la peau et de la quantité de la graisse du visage. Voici quelques effets observés :

  • Une apparition de bleus au niveau du cou et du menton après l’opération ;
  • Une tension derrière les oreilles ou le cou peut générer de fortes douleurs ;
  • Vous devez éviter les efforts durant les 10 premiers jours après l’intervention ;
  • Des risques d’infections qui peuvent entrainer une limitation des mouvements ou une paralysie faciale.

Pour redorer votre beauté ou pour corriger certaines imperfections de votre visage, la chirurgie esthétique vous laisse le choix entre de différentes options. À partir des quelques exemples énumérés ici, vous pouvez désormais trouver ce qui vous convient. Référez-vous à un spécialiste, et vous ne manquerez pas d’apprécier le résultat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here