L’halitose est un mal qui touche environ 25 % des Français adultes et environ 50 % de la population adulte occidentale. Encore appelée mauvaise haleine, l’halitose a diverses causes, et ses conséquences peuvent être déplorables. Cela dit, qu’est-ce que l’halitose ? Quelles sont les causes de ce mal ? Quelles en sont les conséquences ? Comment y remédier de façon efficace ?

Halitose : définition


La cause globale de l’halitose peut se résumer en une mauvaise hygiène de l’appareil digestif. À cet effet, opter pour des solutions comme myveggie complément alimentaire permet de régler un tant soit peu le problème. Néanmoins, le mal ne saurait jamais disparaitre en cas de persistance des mauvaises habitudes. Ainsi, d’après de nombreuses études 85 % des cas d’halitose sont d’origines bucco-dentaires. Le mal se traduit alors par une odeur désagréable provenant généralement de la bouche et dans quelques cas du nez.

Halitose : les causes

Les causes de l’halitose sont multiples. La plus connue est la présence de bactéries sur les dents et la langue. En effet, ces bactéries se nourrissent de protéines issues dans leur grande majorité des débris alimentaires. Lors de leur décomposition, ces protéines libèrent des composés à la fois sulfureux et malodorants. La conséquence est donc une haleine incommodante aussi bien pour la personne souffrant de l’halitose, mais également pour son entourage. D’autres causes de l’halitose peuvent aussi faire l’objet d’une attention particulière. Il s’agit entre autres :

  • de l’accumulation de la chaleur dans la rate et dans l’estomac ;
  • des infections bucco-dentaires comme la carie, l’aphte, la gingivite, la parodontite ;
  • de la consommation de produits tels que le tabac ou l’alcool ;
  • des reconstitutions dentaires inadaptées ou défectueuses ;
  • de l’accumulation de mucosité et de chaleur dans les poumons ;
  • etc.

Outre le fait que l’halitose soit en grande partie liée à une mauvaise hygiène buccodentaire, il est essentiel de souligner qu’elle peut dans bien des cas être le signe précurseur de certaines maladies. C’est le cas de certaines affections respiratoires, du diabète ou encore d’une insuffisance rénale.

Halitose : remède et prévention


Les conséquences de l’halitose sont une mauvaise haleine en général. Mais le mal peut aller jusqu’à causer un véritable handicap social à la personne souffrante. Celle-ci aura par exemple du mal à s’exprimer en public de peur d’incommoder ses interlocuteurs. Dans ce contexte donc, le premier remède de l’halitose reste la prévention. Mais dès lors que le mal est présent, il n’est plus question de prévention, mais plutôt de traitement. Ainsi, on conseille en cas de mauvaise haleine

  • d’effectuer des bains de bouche réguliers avec des antiseptiques ;
  • d’ajouter deux fois par semaine du bicarbonate à sa brosse avant de se curer les dents ;
  • de se brosser les dents avec un dentifrice contenant un agent antibactérien ;
  • consulter un médecin-dentiste en cas de persistance ;
  • etc.

En ce qui concerne la prévention de l’halitose, avoir une bonne hygiène bucco-dentaire reste la clé d’une bonne haleine. Par ailleurs, il est important d’éviter la consommation de certains produits trop riches en alcool ou en sucre, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here