Encore appelé « bol chantant », le bol tibétain est utilisé depuis des dizaines de siècles dans les techniques de thérapie, notamment la sonothérapie. Fortement répandue dans certaines parties de l’Asie et dans la région de l’Himalaya, elle est une pratique qui se sert des sons et vibrations pour produire des effets sur notre corps.

Nous vous emmenons dans un long voyage à la découverte des bols tibétains.

Un bol tibétain aux origines mystérieuses

L’histoire raconte que l’origine des bols tibétains remonte à au moins 2000 ans avant J-C. Toutefois, nul ne saurait expliquer les conditions de leurs créations ou encore dire avec exactitude quand ils ont été créés.

Les bols tibétains auraient été introduits au Tibet par des forgerons adeptes du chamanisme, originaires d’Extrême-Orient. Ces derniers croyaient que les chants et les sons avaient des pouvoirs de guérison. Vous pouvez découvrir l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les bols tibétains et leur usage.

C’est ainsi que les moines bouddhistes les ont adoptés et s’en servent encore au cours de rituels et pratiques comme la méditation ou encore la guérison.

bol tibétain

Pourquoi se servir d’un bol tibétain pour une séance de thérapie par le son ?

Les sons produits par les bols tibétains constituent un moyen sûr et simple pour favoriser la détente du patient. Cela lui permet généralement de vivre pleinement les signaux émotionnels et physiques ou encore d’atteindre quelques fois des compréhensions psychologiques.

Grâce à l’usage des bols tibétains, le rôle de la sonothérapie va donc au-delà de la détente. Le stress est généralement connu pour être la cause de nombreuses pathologies. La relation entre le praticien et le patient est donc d’une importance capitale pour créer cet état de sérénité et de bienfaisance en vue d’évacuer le stress. L’accès à ces états est de ce fait une solution thérapeutique complémentaire à de multiples autres pratiques.

Quels sont les effets produits par la sonothérapie avec les bols tibétains ?

Le bol tibétain est aussi considéré comme un instrument de musique de la famille des idiophones. Pour le faire chanter, les praticiens se servent généralement de deux techniques : en le frottant ou en le frappant. En fonction de chacune d’elles sont produits des sons différents et donc également des résultats différents. Les sons produits diffèrent également en fonction de la partie du bol utilisée et de l’instrument sollicité (« le fouet » ou « mailloche »).

Les bols chantants sont faits traditionnellement à la main à partir d’un alliage de métaux. On en trouve de cinq, sept ou parfois neuf métaux. Tout ceci détermine la qualité de l’onde acoustique émise et l’abondance des harmoniques. Aujourd’hui, la fabrication de ces bols a été reprise par l’industrie métallurgique. Mais ces derniers ne gardent naturellement pas la même qualité que les authentiques.

La fréquence dans la thérapie par les sons avec les bols tibétains

Le fruit recherché au cours d’une séance de massage ou de thérapie à l’aide des bols tibétains est une profonde paix intérieure. Cette paix entraîne le patient dans un état méditatif. Ce changement d’état est scientifiquement expliqué par la conversion des ondes bêta (liées à l’activité) aux ondes alpha, liées à la méditation et à la relaxation.

Lors d’une méditation, les deux parties du cerveau humain produisent généralement plus d’ondes thêta et alpha, des signaux d’un état de relaxation éveillé. Il s’agit d’un « rééquilibrage » des parties du cerveau. Les sons produits par le bol tibétain ont donc pour mission de conduire le patient à la relaxation et à la méditation.

Au cours de séance de sonothérapie, chaque note a sa partition à jouer. Ainsi le patient est porté vers un état méditatif grâce à la succession de fréquence jouée par le thérapeute. À l’aide d’un maillet, ce dernier a la possibilité de faire vibrer le bol autour du corps ou dans d’autres cas, le mettre en contact avec certaines parties clés de votre corps.

La sonothérapie a prouvé son efficacité dans le traitement de nombreux troubles liés à la fatigue et au stress tels que l’insomnie ou l’anxiété. Mais au-delà de la relaxation recherchée, certaines fréquences sont utilisées pour redonner à un organe son rythme naturel. Les ondes acoustiques produites par les vibrations du bol au-dessus ou en contact avec le corps vont permettre à celui-ci de recouvrer sa fréquence vibratoire naturelle. En effet, les harmoniques communiquent de l’énergie aussi bien au corps physique qu’au corps énergétique ; ce qui justifie l’usage des bols tibétains en thérapie énergétique.

Le bol tibétain dans la thérapie énergétique

Du fait des correspondances traditionnelles liées aux métaux de leurs alliages, les bols chantants sont utilisés pour redistribuer les chakras. La majorité des bols est faite avec les sept métaux principaux qui représentent souvent sept chakras, sept planètes, sept couleurs et un ensemble de fréquences.

L’or est associé au soleil et au Sahasrara (Chakra de la Couronne), l’argent à la lune et à l’Ajna (Chakra du Front) et le mercure à la planète mercure et au Visuddha (Chakra de la Gorge). Le cuivre, le fer, l’étain et le plomb sont respectivement associés à Vénus, Mars, Jupiter et Saturne ainsi qu’au chakra du Cœur (Anahata), du Plexus solaire (Manipura), de la Rate (Svadhisthana) et de la racine (Muladhara).

Chacun de ces bols anciens était accordé à une fréquence de 432 Hz. Traditionnellement, c’est celle-ci qui correspondrait à la fréquence de la nature et qui aiderait le patient à recouvrer sa connexité avec l’univers.

Utilisation du bol tibétain

Le bol tibétain peut vous être utile ainsi qu’à vos proches. Si vous désirez entrer en sa possession, il ne serait pas judicieux d’en faire un objet d’art. Ce serait le moyen le plus sûr de lui trancher le fil des jours. N’hésitez pas à en faire un usage quotidien pendant 10 minutes au moins. Que ce soit sur vous-même ou sur vos proches, le bol tibétain est le parfait allié dans un but thérapeutique ou pour accompagner votre méditation.

Les effets de cet instrument ancestral peuvent se faire ressentir un peu de temps après la séance de méditation ou de massage. Toutefois, elle reste une expérience agréable à vivre. N’hésitez pas à l’essayer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here