Les utilitaires d’aide à la marche représentent une bénédiction pour les personnes qui se retrouvent malgré elles dans une situation de difficulté de mouvements. Il existe ainsi plusieurs accessoires utilisés à cette fin, dont le déambulateur. Celui-ci existe sous plusieurs types et offre à son utilisateur une facilité de déplacement. Si vous avez décidé d’acquérir cet accessoire orthopédique qui est de plus en plus utilisé ou désirez juste en savoir davantage à son sujet, ce billet vous propose une découverte succincte sous plusieurs angles.

Qu’est-ce qu’un déambulateur ?


Le terme déambulateur désigne un accessoire d’aide à la marche adapté pour la marche sur de courtes distances. Le déambulateur s’érige en fait comme un dispositif de rééducation utile pour les personnes victimes d’un mal qui a affecté leur mobilité. Il en existe toute une panoplie, dont les déambulateurs 4 roues tout terrain qui peuvent être utilisés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les avantages du déambulateur

Comme pourra le confirmer le spécialiste du déambulateur, au nombre des avantages associés aux déambulateurs, on retrouve celui de la sécurisation du déplacement des utilisateurs. Ces derniers gagnent en effet en stabilité et en liberté en dépit de leur problème de mobilité. De même, les déambulateurs permettent de diminuer le risque de chute grâce à leur maniabilité généralement très appréciée des bénéficiaires. Il s’agit d’ailleurs d’un accessoire qui n’a pas besoin d’entretien répété, si ce n’est un nettoyage et une substitution des matériaux qui se dégradent avec le temps.

Quels sont les types de déambulateurs ?

Les déambulateurs peuvent être classés en deux principaux types qui sont fonction de leur utilité, car chaque type permet de répondre à un ensemble de besoins précis. C’est ainsi qu’on retrouve :

  • les cadres de marche qui sont fabriqués la plupart du temps en aluminium. Ce matériau leur confère une certaine légèreté, faisant du déambulateur l’aide idéale aux personnes à mobilité réduite en rééducation ou souffrant d’une lésion au genou. Les cadres de marche sont réglables en hauteur et peuvent être facilement pliés. Pour utiliser un cadre de marche, il suffira juste de le soulever afin de le déplacer vers l’avant ;
  • les déambulateurs à roulettes qui sont très maniables. Ils peuvent être munis de deux, trois ou quatre roues en fonction de l’aide sollicitée. Ce type de déambulateur est essentiellement adapté aux déplacements à l’extérieur et contribue grandement à l’augmentation de l’équilibre de l’utilisateur. Mais, avant toute utilisation, il faudra vérifier l’adaptation de la hauteur des poignées à la taille du patient.

Comment choisir un déambulateur ?


L’un des principaux facteurs à considérer dans le choix d’un déambulateur est celui du poids. Il s’agit d’un critère qui détermine le degré de maniabilité offert au patient. Un poids léger offrira ainsi une meilleure expérience à l’utilisateur qui subit déjà une limite de mobilité (il ne faut pas en rajouter). Il faudra aussi porter une attention particulière à des critères tels que le degré d’autonomie du sujet, le type de sol sur lequel il utilisera l’instrument d’aide et la hauteur du siège (spécialement dans le cas des déambulateurs à roulettes). Ainsi, si votre déambulateur possède un siège, il faudra vous assurer de le régler à bonne hauteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here